jeudi 21 janvier 2016

Le TAG de Parentillages.

Je ne sais pas si tu connais Psychosexy et son blog, pour te faire dans la confidence, il faut savoir que j'ai mis beaucoup, beaucoup, beaucoup de temps à apprécier la blogueuse qui se cachait derrière cette adresse. Et puis, au fil du temps, en laissant tomber tous les a priori et en faisant abstraction des commérages en tout genre, j'ai fini par apprécier la prose et le franc parler de Magali (avec ou sans E, ce sera mon dilemme du jour). 
Magali est devenue maman, gaga (si carrément, avoue ho!) et a pondu en même temps que son bout de chou, une nouvelle chaîne Youtube. Un truc, un peu hors norme, puisque je n'ai jamais trouvé de chaine similaire sur la thématique des nouveaux parents, des nouveaux enfants (forcément) et même si cette chaine est à des années lumières de mes préoccupations (mon fils n'est plus exactement un joli poupon joufflu), je regarde avec plaisir toutes les vidéos qu'elle y édite. En format court chez Magali, toujours et comme je te remercie de ne pas nous faire perdre de temps, pour toujours aller à l'essentiel. 

En un mot comme en cent, si tu ne connais pas, je t'invite à cliquer sur Parentillages pour voir de toi-même de quoi il retourne (c'est toujours mieux pour se faire une opinion). 
Magali a donc crée un TAG et j'ai été désigné dans la barre d'information puisque je suis une blogueuse (tu vois un peu la psychorigidité ou bien? Moi, j'adore). 






1 - Combien as-tu d'enfants ? Et parle-nous un petit peu d'eux, leurs prénoms, leurs âges, si tu le souhaites...

J'ai un seul gamin (et ça me suffit bien, à lui aussi merci!). Il va avoir DIX HUIT ANS, BORDEL C'EST PAS POSSIBLE, dans un peu moins d'un mois et je t'avoue que j'ai beaucoup de mal à me remettre de cette information. Il s'appelle Baptiste mais a été chagriné quand il a apprit que j'avais délaissé son surnom de L'Ingrat sur le blog. Ces enfants, jamais contents j'te jure! 


2 - Qui d'autre fait partie du foyer ?

Et bien, à part deux ou trois peluches que l'on trimballe depuis des décennies maintenant, personne d'autre à l'horizon. Juste nous deux. Je suis, ce que l'on appelle, une famille monoparentale, le terme a toujours été très classe, admets! 


3 - Qu'est-ce qui te manque le plus de ton ancienne vie sans enfants ?

Honnêtement, je ne sais pas, je ne m'en souviens pas. Je suis passée d'adolescente à maman aussi vite que l'éclair puisque je suis tombée enceinte à tout juste 20 ans. Du coup, je te dirais que ce qu'il me manque le plus, c'est de ne JAMAIS avoir connu l'insouciance du lendemain.


4 - Qu'est-ce qui, dans le quotidien, a été pour toi le plus gros changement lorsque tu as eu ton premier enfant ?

Devenir responsable? Fini les soirées entre potes jusque pas d'heures. Fini les soirées entre potes tout court d'ailleurs, puisque si au début tout le monde a trouvé ça drôle de jouer à tonton/tata, ça n'a duré que 15 jours maximum avant que tous mes amis retournent en boite le week-end et moi, à mes couches! 


5 - D'ailleurs, au quotidien, on a plein de petits rituels avec nos enfants. Et si tu nous en racontais un ?

Les rituels de presque 20 ans, ça s'est effiloché comme une peau de chagrin tu t'en doutes. Il en reste une et unique, je ne peux pas aller me coucher sans embrasser le front chaud et endormi de mon garçon. Il ne le sait pas, ne s'en doute probablement pas puisque je me couche beaucoup plus tard que lui (malgré son état d'ado, mon fils est resté un couche tôt). 


6 - Mère louve, papa poule, maman tigresse, quel animal la parentalité fait-elle ressortir de toi ?

Je suis maman tigresse si tu t'avises de critiquer la chair de ma chair, alors que moi j'ai le droit de m'en donner à coeur joie. J'arrive à rester objective sur la multitude de défauts de cet exemplaire unique qu'est mon fils, mais je ne supporte pas que d'autres osent le faire. 
Je suis aussi maman chatte puisque je le câline encore parfois quand il vient se coller contre mon épaule dans le canapé, signe chez l'ado d'un "j'ai besoin d'un câlin mais tu peux toujours te brosser pour que je l'avoue alors interprète les signaux stp Mam'". 
Maman singe parce que je crois que je n'ai pas meilleur public que lui pour s'enthousiasmer de ma drolitude légendaire. 
Je suis papa gendarme, enfin je l'ai été aujourd'hui c'est beaucoup plus cool, le plus gros de l'éducation est là, les bases ont été bien posées. 
J'ai eu la double, triple, voir quadruple (concept sans fin) casquettes. 


7 - Sur quel sujet admets-tu être un tantinet excessive avec tes enfants ?

Pas un tantinet excessive, intransigeante carrément et il s'agit bien entendu de la politesse et du respect. On ne négocie sur aucun de ces deux points.


8 - Choisis cinq adjectifs pour décrire chacun de tes enfants.

Gentil (profondément)
Posé (me ressemble pas à 100% ce gamin!)
Beau (je ne suis pas objective tout le temps)
Timide (c'est l'âge)
Fainéant (les chats ne font pas des chiens)


9 - Sur quel trait physique ou moral tes enfants te ressemblent-ils le plus ?

Les yeux pour le trait physique et le respect des anciens peut-être un brin trop accentué


10 - A propos de quoi râles-tu le plus souvent après chacun de tes enfants ?

Je râle rarement après lui, j'en ai qu'un et du coup, j'avoue passer derrière lui pour un tas de choses et je me promets des jours heureux avec une future belle-fille qui passera le reste de sa vie à se demander ce que j'ai bien pu lui apprendre à faire par lui même!


11 - Quelle est la dernière petite ou grosse bêtise de chacun ?

Un dimanche de janvier où à l'heure du déjeuner, l'Ingrat s'est lancé dans un plateau repas avec boulettes à la sauce tomate. Le plateau a glissé et a fini sa chute sur mon tapis beige.
J'ai même pas braillé, ni levé mon cul du dit canapé, je l'ai laissé frotter comme un dingue jusqu'à ce que le tapis retrouve sa couleur d'origine, je suis la zénitude incarnée en ce moment.


12 - Et quelle est ta dernière bêtise les concernant ?

Je suis une mère irréprochable, enfin j'essaye de l'être la majeure partie de mon temps. Ma dernière bêtise a été de le laisser préparer sa valise tout seul pour ses dernières vacances, je l'ai vu ne mettre que des tee-shirts pour aller passer les fêtes de Noel en Suisse, je me suis mordue la langue et attachée les mains dans le dos pour ne pas intervenir. Il a eu très froid.


13 - Quelle est la dernière fois où tu t'es sentir fière de chacun de tes enfants ?

Ca va être très bateau et dégoulinant de guimauve, mais je suis fière de ce gosse depuis le jour de sa naissance. Quoi qu'il fasse (ou ne fasse pas), j'arrive toujours (parfois mystérieusement) à en tirer fierté (très exagérée dans certains cas).


14 - Et la dernière fois où tu as eu les nerfs ?

Hier matin quand je lui avais demandé de descendre la poubelle et qu'une fois de plus, je me suis retrouvée au sous-sol puisqu'il avait encore "oublié" (tu parles Charles!).


15 - Qui tagues-tu à ton tour ?

Toutes les blogueuses qui passent par ici, vu comment je les dezingue à longueur de temps, il ne doit pas y en avoir des foules et toi, si tu veux le faire en commentaire, y a peut-être matières à bien se marrer!

11 commentaires:

  1. on échange ton ado contre ma terminatorette ? histoire que tu connaisses les joies de l'ouragan :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu non, je vais passer mon tour mais courage hein XD

      Supprimer
  2. Non beh je le ferai l'année prochaine pour avoir un minimum de recul lol. Minimum oui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, voilà profite encore de tes grasses mat'

      Supprimer
  3. Comment dire ? J'aimerais tellement être aussi objective sur mes 3 monstres mais j'ai encore du mal... Surtout à l'annonce des pires années (adolescence me voilà) qui arrivent (et endoucle pour moi sinon c'est pas drôle !).
    Mais j'adore la façon dont tu parles de lui. Si toi tu es fière de lui, je crois qu'il est fier de toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En double, mon dieu... Là encore beaucoup de courage ma Ju'!

      Supprimer
  4. Je te le prends le tag, pas tout de suite j'ai pas le temps mais je te le prends !

    RépondreSupprimer
  5. Bon bah maintenant, je regarde Nino et je réalise qu'un jour ce sera un Ingrat :) Mais vu comme tu décris le tien : même pas peur ! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non aucune raison d'avoir peur, je te souhaite un Nino aussi chou d'amour que mon Baptiste ;-)

      Supprimer
  6. Bon, la dernière fois que je l'ai vu, il m'arrivait à la taille, donc, oui, il a bien grandit, le "petit" :-) Il a quand même beaucoup de chance d'avoir une maman comme celle qu'il a, et vice versa :)

    RépondreSupprimer